Science

Un exemple de séparation insuffisante entre Science et Etat :

Le GIEC est organisé en 3 parties

  • La 1re est scientifique
  • Les 2 et 3me parties sont plus politisées

Les conclusions de la première partie sont caricaturées et adaptées par les élus et les médias pour correspondre à l’idéologie de la peur actuelle, en oubliant les quelques effets positifs du réchauffement, l’approche est donc exagérément pessimiste  (même si 80% du pétrole extrait dans le monde est brûlé dans les transports).

D’un côté, cela est compréhensible, le nombre de problèmes liés au ‘dérèglement climatique’ est important, mais cela ne doit pas cacher les bons côtés :

  • Le fait que les nordistes ont globalement un meilleur cadre de vie
  • Les plantes poussent mieux grâce au CO2 (tant qu’il y a de l’eau)
  • Le phytoplancton, source de vie dans l’océan, se développe aussi plus vite grâce au CO2 (à ne pas confondre avec les blooms algaux, zones mortes consécutives à l’excès d’engrais proche des côtes)

De la même manière, il est possible d’utiliser le CO2 pour fabriquer du carburant, des polymères, dans certaines climatisations solaires ou pressings à CO2 supercritique, etc.. => Exemples de biomimétisme, d’économie circulaire ou bleue..)

=> Le CO2 est donc un bon indicateur d’activité anthropique, mais n’est pas le polluant le plus problématique en terme d’échelle.